Version française English version

Mayotte > Actualités > En direct de l'Océan Indien > Madagascar > Madagascar : encore 260 tortues saisies à l’aéroport de Tananarive

Madagascar : encore 260 tortues saisies à l’aéroport de Tananarive

vendredi 22 juillet 2016

Le passeur français est en fuite… Il quittait Madagascar avec deux valises en direction de Nairobi au Kenya.

Lorsque les valises sont passées au scanner de l’aéroport d’Ivato à Tananarive la douane et la police ont la surprise d’apercevoir des tortues et en très grand nombre. La fouille physique des deux valises est immédiate : pas moins de 260 bébés tortues étoilées y sont entassées.
«Ces tortues ont été scotchées une à une, avant qu’elles ne soient rangées dans deux grandes valises. D’après le talon de bagage, la destination finale du contrebandier est Bangkok», a expliqué le receveur des douanes de l’aéroport aux journalistes de l’Express de Madagascar.
Ivato, l’aéroport international d’Antananarivo, confirme donc son statut de plaque tournante du trafic de tortues à Madagascar, des animaux qui ont pourtant toutes les chances de mourir pendant ce type de trajet. La Grande Île abrite seize espèces dont sept sont endémiques. Et les interceptions d’animaux capturés illégalement pour être exportés sont courantes. C’est le 5e coup de filet en un an !
«Nous avons affaire à un délit douanier, lié à la faune et la flore. La douane ainsi que le service de l’environnement forêt ont entamé des procédures. L’état de ces animaux est en revanche préoccupant», a précisé le receveur des douanes. Les animaux ont été rapidement confiés à l’ONG Turtle Survival Alliance (TSA). Après rétablissement, ces 260 tortues seront accueillies dans un centre de 200 hectares, avant d’être totalement relâchées dans leur habitat naturel.
Malgré des actions de lutte toujours plus efficaces, le trafic de tortues malgaches se perpétue car il est extrêmement lucratif. Un bébé tortue se négocie 15.000 dollars en Thaïlande… contre environ 5 dollars dans le sud-ouest de Madagascar où elles sont capturées.

Source : le Journal de Mayotte

Laurence de Susanne - IleMayotte.com