Version française English version

Mayotte > Guide > Infos pratiques > Transports, télécoms et internet

Transports, télécoms et internet

Compagnies aériennes desservant Mayotte

Circuler sur l'île

Les stations d’essence, jours et heures d’ouverture (mis à jour le 18 juillet 2011) :

  • Pamandzi : 7h à 17 h – 7 jours/7– tél : 0269 60 13 05
  • Kawéni : 7h à 21h - Dimanche : 7h à 17h – tél : 0269 61 50 27
  • Passamainty : 7h à 20h – Dimanche : 7h à 17h – tél : 0269 61 19 29
  • Majicavo : 6h30 à 19h30 – fermée le dimanche – tél : 0269 62 22 38
  • Chirongui : 6h à 18h – Dimanche : 7h à 17 h – tél : 0269 62 17 08
  • Dzoumogné : 7h à 17h - 7 jours/7 – tél : 0269 62 04 76
  • Longoni : 7h à 17 h – 7 jours/7– tél : 0269 62 17 01
  • Dzaoudzi station marine : 7h à 18h du lundi au vendredi, de 7h à 17h le samedi et de 8h à 17h le dimanche – tél mobile : 0639 69 04 66

Voir notre reportage

Taxi collectif

Il n’y a pas de transport en commun sur l’île de Mayotte, pas de bus, à l’exception des taxis collectifs qui transportent plusieurs clients. A votre arrivée à l’aéroport, si personne ne vous attend avec sa propre voiture, vous prendrez un taxi collectif, qui, pour 1.20 euro durant la journée, 1,65 euro la nuit et le week-end, vous conduira jusqu’à la barge. Sauf si vous logez sur Petite-Terre, bien sûr.

Le taxi est un moyen de transport tout à fait satisfaisant.

Depuis le 1er octobre 2009, il en coûte :

  • 1,45 euros de façon forfaitaire sur Petite –Terre (communes de Dzaoudzi-Labattoir et Pamandzi) le jour et 1,65 euros la nuit
  • 1,45 euros de façon forfaitaire dans Mamoudzou et ses environs (Kaweni, Cavani, M’Tsapéré…) le jour et 1,65 euros la nuit
  • 1,45 euros entre Mamoudzou et les villages qui sont dans un pourtour de 10 à 15kms (Trévani, Koungou, Vahibé, Tsoundzou 1 et 2) le jour et 1,65 euro la nuit
  • 5 euros de Mamoudzou à Bouéni (qui se situe à l’extrême sud de l’île). Tarif approximatif, non déterminé par un arrêté de la Préfecture

Sur Petite-Terre, aller de la barge à la plage des Badamiers ou aux plages de Moya coûte coûte 1,85 € avec un minimum de perception de 3,65 € si moins de 3 personnes sont transportées.

A  savoir :

  • Le tarif de nuit est applicable de 19 h à 5 h.
  • Les colis inférieurs à 20 kg sont considérés comme bagages accompagnés et ne font l’objet d’aucune redevance. Pour les bagages de plus de 20 kg il sera perçu 0,65 € par bagage.
  • Les enfants de moins de 2 ans sont transportés gratuitement. Les enfants âgés de 2 à 12 ans payent demi-tarif.
  • Lorsque le taxi est réservé pour une personne, le tarif de la course le jour est de 7,70€ et la nuit de 11 €.

Barge

Petite-Terre (où se situe l’aéroport) et Grande-Terre, les deux îles qui composent Mayotte, sont reliées par une barge qui assure le transport des passagers et des véhicules. Le paiement du transport aller-retour s’effectue uniquement à la gare maritime à Mamoudzou, en Grande-Terre. Quand vous arrivez par l’aéroport…la traversée Petite Terre / Grande-Terre est gratuite.

La traversée dure environ 15 minutes.

Tarifs

  • Ticket aller-retour : 0,75 €
  • Carnet de 10 : 7 €
  • Carte mensuelle : 12 €

Horaires

Petite Terre/Grande-Terre

  • Du lundi au vendredi: toutes les ½ heure à partir de 5h30 et jusqu’à 20h, puis toutes les heures de 20h à minuit (jusqu’à 3h le vendredi)
  • Samedi et veille de fêtes : toutes les ½ heure à partir de 7h jusqu’à 20h, puis toutes les heures de 20h jusqu’à 3h le samedi et veille de fêtes
  • Dimanche et jours fériés: toutes les ½ heure à partir de 7h jusqu’à 20h, puis toutes les heures de 20h à minuit    

Grande-Terre/Petite Terre

  • Du lundi au vendredi: toutes les ½ heure à partir de 6h et jusqu’à 20h30, puis toutes les heures de 20h30 à minuit trente (jusqu’à 3h30 le vendredi)
  • Samedi et veille de fêtes : toutes les ½ heure à partir de 7h30 jusqu’à 20h30, puis toutes les heures de 20h30 jusqu’à 3h30
  • Dimanche et jours fériés: toutes les ½ heure à partir de 7h30 jusqu’à 20h30, puis toutes les heures de 20h30 à minuit trente

Téléphone fixe et mobile

Pour joindre Mayotte à partir de la métropole, composer directement le 02. 69 + les 6 chiffres du numéro de votre correspondant si vous appelez une ligne fixe, le 06 39 plus les 6 chiffres si vous appelez un mobile (le téléphone portable a été mis en service à Mayotte en novembre 2001)
Pour joindre la métropole à partir de Mayotte
Pas d’indicatif ni de préfixe. Faites directement les numéros de vos correspondants, que vous appeliez une ligne fixe comme vers un mobile
Pour joindre Mayotte à partir de l’étranger,

  • vers les abonnés fixes de Mayotte : +262 269 XX XX XX
  • vers les abonnés mobiles de Mayotte : +262 639 XX XX XX

A Mayotte : les différents opérateurs et les tarifs

Téléphone fixe

France Télécom a toujours le monopole des lignes fixes.

De la métropole vers Mayotte, la minute coûte entre40 et 60 centimes d’euros à partir des boutiques privées qui proposent des appels téléphoniques vers le monde entier. De chez soi, si on veut téléphoner souvent de métropole vers Mayotte, mieux vaut prendre un forfait auprès de France Télécom (59 euros par mois en 2008).

De Mayotte vers la métropole mais aussi vers les principaux pays de l’Union européenne, il est nettement plus économique d’acheter des cartes pré-payées disponibles dans toutes les petites épiceries de l’île: on compose le numéro d’un serveur suivi de la touche # puis le code confidentiel qui apparaît au dos de la carte suivi là encore de la touche # après l’avoir fait apparaître en grattant et, enfin, le numéro de son correspondant. Tous les opérateurs en proposent: SFR, Orange, Only et STOI. Elles coûtent 3, 6,10 ou 15 euros. Suivant les cas la minute pour la métropole revient alors à 0,003 ou 0,005 cts. Ces cartes fonctionnent aussi à partir des cabines publiques (il y en a une vingtaine dans l’île) mais il faudra alors se munir, en plus, d’une carte France Télécom pour appeler le serveur téléphonique. La carte pré-payée la plus économique est l’Ekocard.

Mobiles (appelés souvent GSM à Mayotte)
Concernant les mobiles, Trois opérateurs se partagent un marché pourtant déjà quasi saturé : SFR (installé sur l’île le premier et dépendant de SFR Réunion), Orange et Only (qui proposent des services mobiles depuis le printemps 2007). Les tarifs évoluant sans cesse, nous ne pouvons ici les mentionner. Faites jouer la concurrence.

Un « bon plan », si vous avez un ordinateur et une connection internet (voir ci-dessous) : branchez-vous sur internet, téléchargez Skype, créez un profil et un pseudo, demandez à vos correspondants leur propre pseudo et téléphoner ainsi via internet (les « pros » appellent cela « le téléphone sur IP »). Vous communiquez grâce aux micros intégrés de vos ordinateurs et cela ne vous coûtera rien (sinon, bien sûr, le coût de la connexion internet, largement amorti). Le débit étant faible à Mayotte, les conversations sont parfois hachées et moyennement audibles.

Internet à domicile

Mayotte devrait accéder au haut débit par ADSL au premier trimestre 2012, suite à la connexion au câble sous-marin LION II (Lower Indian Ocean Network qui part de Tamatave, à Madagascar) effectuée durant l’été 2011.
En attendant le haut débit filaire, Mayotte a choisi de développer un réseau 3G avec SFR qui, à l’été 2011, ne couvre que Petite-Terre et  la zone autour de Mamoudzou  (de Passamainty à Kaweni).
Pour l’instant donc, pas d’ADSL ici et donc du très bas débit (56Ko par seconde). Comme en métropole au tout début d’internet, le particulier se connecte à internet via un modem et sa ligne téléphonique. C’est donc ou la ligne fixe ou internet. En clair Il faut se déconnecter du réseau internet pour pouvoir téléphoner via son téléphone fixe. Le 16 août 2007, France Télécom a baissé le prix de son abonnement mensuel à l’internet illimité: 16,72 € TTC/mois au lieu de 20,90 € TTC/mois.STOI et Guetali (filiale de SFR Réunion) proposent du moyen débit par satellite et Wi-Fi mais il faut que le bureau ou la maison qui veut s’y raccorder soit en vue de leurs antennes. Seule une partie de la côte Est est couverte, qui, bien sûr, est celle qui abrite l’économie solvable de l’île. Et cette solution coûte encore un peu cher pour le particulier!

Cyber-cafés et points cyber publics

Il existe six points d’accès gratuits à internet dans l’île. Elles se nomment « Cyber-base » et sont financées par le groupe de la Caisse des dépôts et Consignations. Leur emplacement : M’Tsamboro, Pamandzi (sur Petite-Terre), Hajangoua, Kani-Keli (Kani-Be exactement), Sada et Chiconi.

Hormis ces points d’accès gratuits, il existe plusieurs cyber-cafés : le cyber-café de l’hôtel Caribou, place Mariage, et celui de la place de Dinahou, un peu au-dessus de la Place du Commerce, tous deux au centre de Mamoudzou, celui du M’Biwi Café dans le quartier résidentiel des Trois Vallons au nord de Mamoudzou, Planète Info à Sada (à côté de la boulangerie).

Laurence de Susanne - IleMayotte.com