Version française English version

Mayotte > Guide > Reportages > Nature, faune et environnement > Ilôt blanc et plages de Sazilé

Ilôt blanc et plages de Sazilé

Plage de  Sazilé

Point de départ : la plage de Moutsamoudou, au sud-est de l’île. Une barque vous emmène pour la journée, entre plages et îlôt de sable blanc. Bain, masque-tuba et pique-nique au programme.

Direction : le sud-est de l’île. Descendre la côte jusqu’à Moutsamoudou (appelé aussi Mtsamoudou), garer sa voiture sur la petite place tout en bas du village, près de la plage.

Monter dans la barque que vous avez réservée pour la journée (voir l’encadré « Bon plan »). On aura pris soin de prendre masque, palmes et tuba, crème solaire, chapeau et beaucoup d’eau. Le tout dans un sac à dos.
En fonction de la marée, le pêcheur vous emmènera soit tout d’abord à l’îlot blanc (plus il est découvert et mieux c’est car cela permet alors de s’aventurer, avec de l’eau aux chevilles, sur une longue langue de sable qui le prolonge), soit sur la première plage de Sazilé (ou Saziley), située avant la pointe du même nom.

Dans les deux cas, une longue baignade passée à admirer les fonds s’impose : le tombant – très beau – est à 250  mètres du bord de la plage, et l’îlot offre des fonds sableux turquoise très « carte postale ». Attention : il peut y avoir du courant autour de l’îlot.

Il sera temps ensuite de pique-niquer, en général sur une des trois autres plages qui se trouvent après la pointe. Le repas cuit sur un feu de bois posé à même le sable sera composé, bien entendu, de poisson grillé ou en sauce, accompagné de manioc, fruit à pain ou bananes et riz. Avec des brèdes si vous avez de la chance. Pas de dessert : apportez vos propres fruits.
Lecture, sieste et baignade. Le retour se fait aux alentours de 16h.

Un conseil : si cela vous est possible, faîtes cette excursion entre océan et plage un jour de semaine car l’îlot blanc perd beaucoup de son charme s’il y a d’autres personnes que vous…

Une variante : bivouaquez sur la grande plage après la pointe, celle où une brigade « nature » dispose d’un local en dur et reste sur place la nuit. Vous serez ainsi en sécurité. Et demandez au pêcheur de venir vous rechercher le lendemain.

Laurence de Susanne - IleMayotte.com