Version française English version

Mayotte > Guide > Reportages > Nature, faune et environnement > Les plus beaux spots de plongée de Mayotte

Les plus beaux spots de plongée de Mayotte

Le lagon de Mayotte est l’un des plus vastes lagons coralliens du monde, d'une superficie de 1500 km2 et d’une largeur qui varie de 3 à 15km. Il entoure l’île. Sa profondeur est en moyenne de 30 à 50 mètres, jusqu’à  80 mètres dans les passes.

C’est un paradis rare pour les plongeurs, et, sur certains spots, pour le palme-masque-tuba. Mais quels sont les principaux spots de plongée de Mayotte ? Où se situent-ils et qu’y trouve-t-on essentiellement ?

Tour de l’île dans le sens des aiguilles d’une montre en partant de l’Ouest, puis en passant au Nord-est, à l’Est, au Sud et enfin au Sud-Ouest.

  • Ty-Louny
    Plein ouest de l’île. Sur la pente externe de la barrière. De 7m à …70 m ! Passages de gros pélagiques. Raies manta, requins-baleines, raies aigle…Coraux en très bonne santé, eau généralement très claire.    
  • Champ de coraux
    A hauteur des îlots Choazyl et au niveau de la barrière. Grand platier, situé près d’une passe qui ne porte pas de nom. De 5m (à mi-marée) à 55 m. Beaucoup de courant.
  • Cocaïne
    Situé sur la barrière, au sud du village de M’Tsamboro. De 5m à 30m. Sable blanc au fond (d’où son nom…). Beaucoup de poissons, eau généralement très claire. Murènes-dragon et poissons-feuilles. Beaucoup de courant.
  • Le banc du Boa
    Au sud des îlots Choazyl. Va de 5 à 30m. Très riche en coraux et en petits poissons coralliens jusqu’à 25m. Gorgones sur les tombants. Des raies (pastenagues à points bleus) et de  grosses murènes. Passages de gros pélagiques.
  • Tombant de l’îlot Choazyl (à l’est de l’îlot Choazyl le plus proche de la terre)
    Les 20 premiers mètres sont très beaux. Beaucoup de gorgones et de poissons. Puis patates à 30m. Du courant.
  • Passe au nord, sur la droite en sortant  
    Va de 15 à 20m puis jusqu’à 60m.  Un mur commence à 40m. Beaucoup de murènes et une loche. Pour plongeurs confirmés.
  • Le banc de la surprise (à droite de la Passe Nord)
    De 5 à 60m. Très vivant jusqu’à 40m (raies Manta, tortues, murènes). Patates à 60m. Il est conseillé de faire ses paliers sur les coraux
  • Ilot d’Handrema
    Côté terre, un petit spot qui va de 5m à 15-25m avec, comme particularité, trois canons posés sur le fond. Langoustes.
  • La Prévoyante
    Idéal pour le palme-masque-tuba et le niveau 1. Tortues, murènes, coraux.
  • Le Pietro
    A voir de jour comme de nuit. On longe un tombant qui va de 5 à 20m, très riche. « Un vrai jardin » !
    Crevettes, seiches, calamars, carangues bleues et carangues grises, crabes. La nuit, on découvre des perroquets qui dorment dans leur « bulle » !
  • Les failles (au large de la plage de l’hôtel Trévani)
    Grandes failles verticales, à l’Est de la plage de l’hôtel Trévani, qui vont de 0 à 20m, assez spectaculaires. Pauvre en faune et flore. Patates au pied des failles. Requin dormeur dans une faille.
  • Le tombant des aviateurs
    Appelé ainsi car il se trouve à 300m de la …piste d’atterrissage. De 5m à 8m, failles où se réfugient rascasses volantes sur fond de sable blanc. Plusieurs couloirs et tunnels dont un qui part de 12m et se termine à 25m de profondeur. Un mur de 5m jusqu’à…60m, lieu de vie d’une loche géante de près de 300 kg !
  • La cheminée (entre la piste d’atterrissage et la Passe en S)
    Ce qui particularise ce lieu : une cheminée de 2m à 2m50 de diamètre qui descend sur une petite quinzaine de mètres. On en ressort sur un mur qui descend sur une quarantaine de mètres. Pas très loin de là, entre ce tombant et la plage de Moya, se trouve une épave (barge des années 50 dotée d’une grue), posée sur un banc de sable
  • La Passe en S
    Le « must » de la plongée à Mayotte ! Cette passe, d’une richesse extraordinaire en faune comme en flore, fait la renommée de l’île au lagon. Mesurant environ 4 kms, elle serpente à l’Est de Mayotte (c’est l’ancien lit d’une rivière), en face de Dembéni/Hajangoua. C’est une réserve, créée en 1990 et dotée de plusieurs bouées où s’amarrent les bateaux de plongée. Suivant la marée, le vent et les courants, les professionnels choisissent telle ou telle bouée. Chacune a ses spécificités : ainsi on trouve sur les bouées 4 et 5, à la saison chaude (novembre à avril ), une variété de gros mérous, l’Epinephelus fuscoguttatus, des perroquets à bosse à la bouée 9.  Entre la 9 et la 10, une dune de sable située à 60/65 m accueille un requin gris. A la 8 bis, il  n’est pas rare de croiser des bancs de gros barracudas. La bouée 1 est à l'abri des courants ; elle est peu profonde et présente une faune corallienne très riche : idéale pour les baptêmes. A la bouée 2,  à marée basse et en se dirigeant vers Petite Terre, les palme-masque-tuba découvriront un tombant riche de coraux très colorés et d’une multitude de poissons, dont certains de plus de 50cm de long même à 1 ou 2 mètres de profondeur (carangues, licornes, balistes). Près de cette bouée, on trouve souvent un nombre incroyable de tortues : le 16 octobre 2009, en moins d’une heure, nous avons croisé – en remontant le tombant, sans revenir sur nos « pas » – 39 tortues exactement !
  • La Passe Bandrélé
    Deux spots dans cette passe  
    -       extérieur Nord : site de l’Arche (un trou dans la barrière forme une arche)
    -       milieu de la passe : site dénommé « Les ancres »,  car trois ancres reposent au fond, entassées les unes sur les autres. Tombant vertical qui descend jusqu’à 30m. Superbes champs de corail. Bancs de barracudas.
  • Cheminée de Bandrélé
    Entre le récif de Bandrélé et le récif Bambo, la barrière effondrée abrite une cheminée étroite et verticale (de -10m à -24m). Relief original. Grandes gorgones. 2 loches y ont élu domicile. Murènes javanaises.
  • Milieu de la passe Saziley nord
    Failles parallèles. Joli surplomb. Gorgones et dents de cochon. Patates avec mérous.
  • Pointe Est du récif sud
    Cheminée (de -8m à -22m) qui finit sur un très beau banc de sable blanc. Langoustes, raies, bancs de napoléons.
  • Face à M’Tsanga Kombo Bato
    Patates étroites (de 4 à 5 m de diamètre) appelées aussi colonnes coralliennes qui vont de -8m à -22m.
  • Passe Bateau (nord et sud)
    Au sud-ouest de l’île. Passe Bateau : tombant incliné qui va de 10 à 40m. Puis « plage » de sable blanc en pente douce. A partir de -50m, deuxième tombant jusqu’à  -80m. Très riche en perroquets, langoustes, sèches, raies, grosses murènes. On y croise une loche géante d’environ 300kg !

Ce tour d’horizon des principaux spots de plongée de l’île de Mayotte a été réalisé sur la base des informations fournies par : Antoine Vallier et Philippe Villa, deux plongeurs passionnés, Antoine Ganne (« Sous le vent » à Sakouli, ex-responsable du club de plongée Sud-Explo) et le club « Happy Divers ». Nous les en remercions.

A savoir : depuis avril 2011, un caisson hyperbare est en fonctionnement au centre hospitalier de Mayotte, situé au centre de Mamoudzou.

Il peut accueillir jusqu’à 6 patients assis (mais aussi 1 patient couché et 3 patients assis, ou 2 patients couchés). Durant la séance les patients sont toujours accompagnés par un paramédical formé à cette activité. En cas d’accident de plongée, les clubs ou les plongeurs doivent contacter ce service via le 15 (SAMU-SMUR).

Laurence de Susanne - IleMayotte.com