Mayotte: que voir dans ce lieu de rêve ?

0
186

Mayotte est située au cœur de l’océan Indien et c’est un paradis encore méconnu, dominé par des plages de rêve.

Situées dans l’océan Indien entre le Mozambique et Madagascar à l’Est des Comores dont elle faisait géographiquement partie jusqu’en 1970. Mayotte est aujourd’hui une « communauté départementale française » avec l’euro comme monnaie officielle.

Mayotte est aussi appelée île de l’Hippocampe grâce à sa situation géographique, unique au monde, sa mer cristalline, ses plages infinies et blanches, ses plantations de yang, d’orchidées et de tulipes. A Mayotte on trouve le plus grand lagon du monde et une végétation très riche peuplée d’une faune spectaculaire.

Le lagon de Mayotte, sa faune et sa flore

La lagune de Mayotte , près des Comores , est sans aucun doute la plus grande et la plus belle du monde: peuplée de raies manta tachetées, de barracudas et de requins marteaux, elle est embrassée par un récif de corail unique par sa taille et ses couleurs: c’est un paradis pour les plongeurs et les snorkelers. La plongée attire d’ailleurs à la fois professionnels et débutants et propose des fonds marins avec une myriade de poissons colorés et très rares. La réserve marine attire chaque année les visiteurs qui aiment la nature et ses beautés à 360 °. Longue d’environ 4 kilomètres, elle offre de nombreux spots parfaitement adaptés à la plongée, peuplée de tortues, de requins gris, de poissons perroquets géants et de mérous. C’est un paradis pour ceux qui aiment les safaris en mer car, aussi bien en été qu’en hiver, les tortues débarquent à Mayotte et s’y arrêtent pour se reproduire. Le touriste attentif et passionné pourra en voir quelques-unes le long des 1500 kilomètres du Lagon: baleines et dauphins vous accompagneront pendant les heures d’attente passées sur la plage pour photographier le plus beau spectacle du monde.

La faune terrestre qui habite à la fois la Grande Terre et la Petite Terre est également inoubliable. Les villages sont constamment visités par des zébus alors que dans les zones les plus reculées, il est normal de rencontrer des sangliers, des lémuriens, des chauves-souris tropicales, des civettes et un nombre infini d’oiseaux de toutes les espèces: phaétons, colibris, martins-pêcheurs, pappi, hérons et pluviers. Mayotte est appelée l’île aux Parfums grâce à la présence imposante et variée d’une flore qu’aucune autre île au monde ne peut se vanter. Riche en épices et plantes à parfum, Mayotte est unique: yang-ylang, vanille, cannelle, muscade, girofle et mille autres épices méconnues voire méconnues qui remplissent l’air déjà riche du parfum de la mer. L’intérieur de la Grande Terre et de la Petite Terre elle est riche en forêts de cocotiers et d’arbres à pain tandis que dans la zone sud on trouve les gigantesques baobabs qui avec leurs frondes embrassent la mangrove qui ombrage les criques enchanteresses.

Les paysages de la Grande Terre et de la Petite Terre

Le nord de Mayotte, Grande Terre, et le sud, Petite Terre, offrent des paysages comparables à n’importe quelle autre île du monde. Rien n’est construit par l’homme, tout créé par la nature et animé par cette force devant laquelle l’homme est l’être le plus impuissant, submergé par une beauté qu’aucune main ne pourrait engendrer. Voici les attractions incontournables.

Le lac Dziani : Située a Petite Terre en plein cœur de l’île avec une magnifique étendue d’eau émeraude placée à la surface d’un cratère; l’eau est sulfureuse avec une forte odeur âcre il est donc recommandé d’emprunter le sentier qui longe le lac d’où l’on peut admirer un panorama incomparable de collines, de reliefs et du grand lagon. Atteindre ce lac volcanique est facile: la route principale mène directement à ses rives et quelques minutes de marche suffisent pour atteindre le Paradis.

La Route du Littoral : toujours à Petite Terre on trouve la Route du Littoral qui mène directement au petit aéroport de Dzaoudzi, la capitale de Petite Terre, et à partir de laquelle, le long de celle-ci, vous pourrez admirer les paysages de Mayotte où les collines glissent sur les plages et rejoignent la mer .

Le Monte Benara : en passant de Petite Terre a Grande Terre à la rencontre d’autres paysages à ne pas manquer: le Mont Benara est le point culminant de l’ile et atteint 660 mètres de haut. C’est sans aucun doute une excursion à ne pas manquer, une agréable « montée » qui part d’un chemin à Tsaranano et commence par une promenade à l’intérieur de la forêt, évidemment accompagnée d’un guide local, pour se rendre au col d’Andalibé d’où continuer à atteindre le sommet du mont Bénara. De son sommet, la vue s’étend jusqu’à la pointe nord de l’île et le spectacle est à couper le souffle. Balade à ne pas manquer avec cette bonne dose d’adrénaline qui s’apaise progressivement lors de la descente le long du versant sud qui mène à Bendrélé.

La route côtière : toujours sur Grande Terre, vous ne pouvez pas manquer la route qui mène à Combani. Au cours de cette promenade nous flanquons les champs d’Ylang-Ylang , découvrons le cœur de la Grande Terre et rejoignons le village de Vahibè qui a toujours vécu de la distillation de cette plante parfumée. A l’entrée du village vous accueille un magnifique alambic qui est le symbole des nombreuses micro-entreprises créées par ses habitants: les célèbres distilleries de fleurs de Mayotte.Le prochain arrêt est Combani, qui était autrefois un centre sucrier très célèbre. Si aujourd’hui les distilleries de plantes à parfum et d’épices ont eu le dessus, l’ancienne raffinerie est toujours présente, elle se visite et l’odeur du sucre, encore perceptible aujourd’hui, se mêle aux senteurs des fleurs distillées créant une perception olfactive unique et inoubliable.

Les plages de Mayotte

Les plages de Mayotte sont toutes splendides et la plupart des criques se découvrent à pied, à l’aventure. Les habitants habitués au tourisme proposent des excursions en pirogue qui emmènent les visiteurs vers des plages qu’ils ne pourraient autrement pas visiter: depuis la pirogue, vous pourrez admirer les côtes de Mayotte dans toute sa beauté sauvage. Où que vous alliez à Mayotte, vous êtes sûr de ne trouver que des plages enchanteresses et chaque plage a ses propres caractéristiques, naturelles ou fauniques. Parmi les plus connus, on trouve:

  • La plage du préfet, où vous pourrez apercevoir et photographier les tortues de mer;
  • La plage de Sakouli, avec son sable volcanique noir très fin;
  • Plage de Sazilè, caractéristique pour ses dunes de Magikavo;
  • La plage de N’Gouja et la plage de Bambo, ombragées et entourées de baobabs;
  • Soho Beach, avec ses magnifiques palmiers animés par la brise marine
  • Plage de Sable Blanc, célèbre pour son sable blanc et doux.

Les villages de Mayotte où rien n’a changé

Mayotte est célèbre non seulement pour ses paysages, ses plages et le Grand Lagon mais aussi pour ses villages qui semblent s’être arrêtés dans le temps. Découvrez quels sont les incontournables.

  • M’tsapèrè, un petit village d’artisans où sont produits tous les souvenirs que les visiteurs achètent pour emporter un morceau de cette île merveilleuse: nattes, chapeaux, sacs, bijoux.
  • Hamouro, caractéristique pour ses huttes en terre avec des toits de branches de palmiers.
  • Bandrèlè qui se développe le long d’une magnifique plage face à la barrière de corail et à partir de laquelle vous pouvez louer un kayak pour toucher la barrière de corail ou louer du matériel pour une plongée inoubliable.
  • L’abattoir et M’Tsamboro deux petits villages, peut-être le plus célèbre de l’île, destination pour tous les visiteurs qui viennent à Mayotte. On trouve ici la plage de Moya, la plus connue, peut-être la plus touristique mais encore intacte et sauvage.

Mayotte: quoi acheter, quoi manger

Mayotte est un navire rempli de cultures et de religions différentes qui coexistent dans ce paradis naturel. La religion principale est l’islam qui vit paisiblement aux côtés du christianisme, du protestantisme et du bouddhisme. Les habitants vivent de ce qu’ils produisent et de ce que l’île leur offre: la plus grande production est liée aux parfums, à la vanille, au jasmin, au café, au cacao et à la cannelle. Mais l’artisanat est aussi une part importante de l’économie de Mayotte: les artisans produisent des tissus, des bijoux en or, des nattes, des chapeaux, des chaussures, des sacs, des percussions, des tambours, des guitares et bien d’autres petits instruments de musique en bois qui accompagnent l’histoire de danses et chants de Mayotte. Les magasins sont ouverts tous les jours de 8h00 à 18h00 et après leur fermeture ils ouvrent bars, clubs, restaurants, kiosques et petites tavernes où vous pourrez déguster la cuisine locale, un rituel à ne pas manquer.

La cuisine mahoraise est d’une simplicité unique mais très savoureuse. Le plat typique est le Trovi ya Nazdi, un délicieux ragoût de poisson ou de viande cuit au lait de coco avec des morceaux de manioc et de plantain. Le manioc et le plantain sont également consommés frits et sont spéciaux lorsqu’ils sont accompagnés de plats de poulet ou d’enfant. Le poisson joue également un rôle fondamental dans la cuisine mahoraise: la spécialité est le poisson fuméet le requin, le mérou et l’espadon sont préférés, qui sont soumis à un ancien tabagisme léger mais avec un goût exceptionnel. Crevettes fantastiques, crabes et homards frais, grillés ou combinés avec l’espadon Trovi ya Nazdi. Les desserts sont simples mais frais et légers: bouillie de farine et manioc sucré ou fabuleuses salades de fruits riches en corossol, goyave, mangue et litchi.

Comment s’y rendre et quand visiter Mayotte

Atteindre Mayotte n’est pas un exploit impossible. Le trajet n’est pas court et vous devez faire une ou plusieurs escales, en fonction de l’itinéraire que vous décidez de faire. Le plus recommandé est de partir de Paris, de continuer jusqu’à La Réunion et enfin de rejoindre Mayotte. Pour le logement Airbnb et Booking sont présent sur l’ile, d’ailleurs à ne manquer, l’offre de parrainage Booking du moment proposant 10% de réduction sur votre séjour. Mayotte a deux saisons : une saison chaude et sèche de mai à octobre et une saison chaude mais très humide, parfois avec des pluies fortes et persistantes, de novembre à avril. La meilleure période se situe certainement entre mai et juin où vous pourrez profiter d’un climat parfait et enviable. Mayotte, l’île qui reste dans le cœur avec ses senteurs, ses couleurs, ses sons.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici