Zoom sur le paiement par carte bancaire à l’étranger

0
207

L’arrivée des cartes bancaires internationales nous facilite bien des choses et vous permet de voyager l’esprit tranquille. Les partenariats entre les banques favorisent les échanges grâce à la carte Visa, la MasterCard et autres types de cartes bancaires. Celles-ci facilitent les retraits et les achats dans n’importe quel pays du monde.

Néanmoins, l’utilisation d’une carte bancaire dans un pays étranger n’est pas sans risque. Il faut être très prudent, car certaines transactions peuvent être soumises à des frais supplémentaires.

Comment utiliser sa carte bancaire à l’étranger ?

Payer ses achats via une carte bancaire est devenu courant non seulement en Europe, mais également dans certains pays du continent africain, asiatique, et aussi en Amérique Latine. La plupart des points de vente ne disposent pas de terminaux CB répondant aux normes européennes. Néanmoins, ils sont fonctionnels même s’ils exigent parfois un certain nombre de formalités et quelques mesures de sécurité :

  • Lors de la saisie de votre code secret, veillez à ne jamais quitter des yeux votre carte bancaire pendant toute la transaction au risque de vous faire arnaquer. Cette règle est valable aussi bien en France qu’à l’étranger.
  • Certains vendeurs peuvent vous exiger de signer la facture de vos achats payée par votre carte bancaire. Dans ce cas, assurez-vous à ce que la signature corresponde parfaitement avec celle apposée sur le dos de votre carte.

Malgré le succès des cartes bancaires internationales, bon nombre de commerces n’acceptent pas encore ce type de paiement. En revanche, ceux qui autorisent le paiement par CB utilisent des panneaux avec la mention « Visa » ou « MasterCard » devant leur boutique.

Dans certains pays en développement, le paiement par carte bancaire internationale n’est pas encore très courant. Avant de prendre l’avion, renseignez-vous sur le pays de destination et si les commerces acceptant cette modalité de paiement sont assez rares, vous pourrez toujours retirer du liquide à l’aéroport.

Payer par carte bancaire : prévoir les frais

Si vous partez en dehors de l’Europe, sachez que des frais de commission vous seront facturés lorsque vous effectuerez un achat avec votre carte bancaire. La somme amputée varie d’une banque à l’autre. Parfois, celle-ci prélève sa part en pourcentage par rapport à la somme totale de vos achats. La facture peut vite grimper, car certaines banques peuvent prélever jusqu’à plus de 3% du montant.

Les banques peuvent aussi prélever leurs commissions d’une autre manière en imposant un montant fixe pour chaque transaction effectuée avec la carte bancaire. Afin de réduire au maximum vos frais, effectuez vos achats dans une seule boutique dans la mesure du possible. L’idéal est donc d’opter pour une banque qui propose une tarification intéressante pour les frais à l’étranger, comme c’est le cas par exemple de Boursorama ou de Fortuneo. Si cela vous intéresse, le mieux est de consulter un avis détaillé sur Orange Bank qui reste l’une des plus intéressantes en la matière via son offre Premium.

Retirer de l’argent à l’étranger : comme ça marche ?

Peu importe comment vous utiliserez votre carte bancaire à l’étranger, des frais seront toujours déduits sur votre compte. Le principe est le même qu’avec un achat, la banque fixe un montant ou prélève un pourcentage qui varie entre 1,5% à 3,5% de la somme totale du montant que vous allez retirer au DAB.

Si vous voyagez souvent, essayez de réduire les coûts en choisissant une banque qui prélève le minimum de commission. Les banques en ligne et les néobanques rivalisent de services pour nous proposer les meilleurs tarifs.

Dernier point : si la banque du pays de destination n’est pas dans le même réseau que la vôtre, préparez-vous à des frais supplémentaires. Les banques étrangères peuvent aussi prélever les mêmes montants que votre banque, ce qui multiplierait vos frais par deux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici